Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 09:59
Quel retard dans mes publications!!! Je ne suis plus aussi assidue qu'avant et si j'étais notée comme à l'école, j'aurais un joli zéro pointé! Mais pour ma défense, la nouvelle maison et mon travail me prennent beaucoup de temps... Aussi j'ai tardé (très tardé!!) à répondre au tag de Lauriane. Je répare cela de suite en publiant cette recette originale qui n'est pas loin de voler la vedette au traditionnel riz au lait de notre enfance! J'étais pourtant très scpetique en découvrant les ingrédients, puisque peu de temps avant, j'avais eu une mauvaise expérience d'un "dessert semoule". Ce gâteau m'a néanmoins réconcilé avec ce genre de gourmandise, j'ai beaucoup aimé sa texture et son goût hmmm... très chocolaté!!!!
Les trois recettes proposées par Lauriane étaient: Risotto paysan, Gâteau de semoule au chocolat et Trilogie martinico-belge.



Préparation: 5 min
Cuisson: 5 min

Pour 6 personnes:

1 litre de lait
50 g de sucre
150 g de semoule
2 oeufs
1 tablette de chocolat (100g)

Pour les plus gourmands l'ajout de raisins secs donnera un petit goût fruité au dessert non désagréable! Miam!


Faire bouillir le lait avec le sucre dans une casserole.
Au premier bouillon ajouter la semoule. Attention, la semoule cuit rapidement.
Surveiller la cuisson sur feu doux et remuer avec une cuillère en bois pendant environ 5 minutes.
Faire fondre le chocolat au bain marie.
Retirer la casserole et ajouter les oeufs, puis le chocolat fondu. Bien mélanger (à cette étape je conseille 5 minutes de cuisson en plus, sur feu très très doux).
Verser dans un grand plat et laisser refroidir.



Avis des Papilles:

Méline (7 ans) : "Hmmm c'est un couscous mouillé au chocolat!"
Orane (9 ans) : "C'est bon et consistant!"
Mr PP&G: "C'est comme un bon riz au lait mais qui mérite un peu plus de cuisson"


Repost 0
Published by PP&G - dans DESSERTS
commenter cet article
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 23:30
Il y a deux semaines, Mr PP&G m'a organisé un week-end surprise pour fêter notre anniversaire de mariage. Je n'avais qu'à préparer ma valise et me laisser porter jusqu'à destination (que je ne connaissais pas...). Je vous laisse imaginer tout ce qui a pu me passer par la tête: un farniente sous les cocotiers,  une balade sous un parapluie au pied de Big Ben, une petite virée au pied des pyramides, un repas dans un igloo accompagnés d'esquimaux... A aucun moment je ne me suis imaginée dans une gondole à Venise, ville des amoureux...
C'est donc là-bas que j'ai découvert la bruschetta et son pain de mie moelleux, son merveilleux goût de basilic et sa tomate portant toute la saveur de l'Italie! Hmmm cette tartine était une véritable bouchée de soleil!!!
Une fois rentrés, nous avons eu envie de faire le plein de souvenirs par l'intérmédiaire de nos papilles mais j'ai quand même eu du mal à retrouver des tomates avec le bon goût de la pomodoro de là-bas... regorgeant de lumière... C'est sûr, va vraiment falloir qu'on y retourne...!
Pour celles et ceux qui ont dû déjà allumer le chauffage, je vous conseille vivement cette entrée pour un petit retour en arrière d'un bel été.



Préparation: 2 h (pas de panique, la MAP fait presque tout!)
Repos: 1 h
Cuisson: 2 min


Pour le pain de mie:

110 ml de lait
120 ml d'eau
25 g de beurre mou découpé en morceaux
2 c à s de sucre en poudre
1 c à c de sel
450 g de farine
1 sachet de levure boulangère


Pour la garniture:

4 tomates
5 grandes feuilles de basilic
1 gousse d'ail
1 c à s d'huile d'olive
Sel
Poivre



Pour le pain de mie:

Verser tous les ingrédients dans la MAP en respectant l'ordre indiqué ci-dessus.
Lancer le programme "pain basique".

Pour la garniture:

Découper les tomates en petits morceaux et les mettre dans un chinois.
Ciseler les feuilles de basilic, les ajouter aux tomates, mélanger et laisser dégorger durant au moins 1h.
Au bout de ce temps, ajouter l'huile, le sel et le poivre. Mélanger.

Préparation de la bruschetta:

Couper un tranche de pain de mie et la passer au grile-pain quelques minutes pour la faire dorer.
Eplucher l'ail, le couper en deux et la frotter sur la tartine.
Ajouter une bonne dose de tomates et savourer...


Avis des papilles:

Méline (7 ans):
"J'aime bien, c'est bon... tu nous feras aussi les pizzas?"
Orane (8 ans 1/2):
"C'est ça que vous avez mangé en Italie???"
Mr PP&G: "C'est super bon, mais on va aller chercher les tomates là-bas!"
Repost 0
Published by PP&G - dans ENTREES
commenter cet article
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 08:00
Un jour ma copine (toujours la même...) me dit "Regarde, ce soir je vais faire la Tarte sablée pur beurre Mascarpone, vanille et framboises d'Eryn" en me montrant une feuille imprimée, sans photos... Il ne tenait qu'à moi d'imaginer le super dessert qu'allait faire ma super copine! Ce que je fis... Mais une fois servi à table, ce dernier s'est avéré être une tarte cuite dans sa totalité alors que j'avais imaginé un mélange de textures  entre le fondant du sablé, l'onctuosité du Mascarpone et la fraîcheur de la framboise... Le dessert présenté ce soir là ne manquait pas d'être délicieux, mais mes papilles ne cessaient de réclamer le péché sucré tant rêvé.
Alors j'entrepris de faire la pâte sablée d'Eryn et ensuite de laisser parler mon imagination pour essayer de retrouver ce que j'avais tant fantasmé ce soir-là...



Préparation: 20 min
Repos: 1h30 min
Cuisson: 30 min
Matériel: moules à tartelettes individuels


Pour 6 tartelettes:

150 g de farine
80 g de sucre
1 sachet de sucre vanillé
120 g de beurre mou en dés
1/2 càc d'arôme vanille
1/4 càc de sel

150 g de Mascarpone
20 g de sucre semoule
1 oeuf (1 jaune + 1 blanc)
1 sachet de sucre vanillé
1 pincé de sel

500 g de framboises entières
6 feuilles de basilic


Préparation de la pâte sablée:

Dans un saladier, mélanger le sucre et le sucre vanillé avec le beurre mou en dés rapidement aux doigts. Ajouter l'arôme vanille, puis incorporer la farine et le sel. Sabler du bout des doigts rapidement. Dès que c'est possible, former une boule avec les mains. L'envelopper dans du film étirable transparent, l'aplatir au rouleau en un carré puis réfrigérer 30 minutes minimum.
Préchauffer le four à 180 °C (th-6).
Déballer la pâte, la diviser en 6 et la tasser dans le fond des moules à tartelettes.
Enfourner pour 30 minutes environ.
Une fois la cuisson terminée, laisser refroidir et démouler.

Préparation de la garniture:

Dans un saladier fouetter le sucre et le jaune d'oeuf jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le mascarpone et le sucre vanillé et remuer énergiquement.
Monter le blanc d'oeuf en neige avec une pincée de sel.
Incorporer le blanc au mélange en remuant délicatement à l'aide d'une maryse.

Garnir chaque tartelette de crème au mascarpone. Laisser prendre au réfrigérateur durant environ 1 h.
Au bout de ce temps, disposer les framboises en cercle en partant de l'extérieur vers l'intérieur.
Décorer chaque tartelette d'une feuille de basilic.
Réserver au frais le temps du repas et déguster.


Avis des Papilles:

Méline: "Hmmmm c'est trop bon... mais les framboises ne sont pas aussi bonnes que chez Mamie!!"
Ben oui, chez Mamie on les mange directement sur l'arbuste...!

Orane: "Maman il est très bon ton dessert..."
et n'a mangé que les framboises...!
Eric: "Encore très réussi ma Chérie!"


Repost 0
Published by PP&G - dans DESSERTS
commenter cet article
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 08:00
Cette idée de yaourt est arrivé grâce à mon fils, qui m'a dit très gentiment et en me taquinant:
"- Maman, puisque tu fais des yaourts à tout, t'as qu'à faire des yaourts au Boursin pendant que tu y'es...!"
J'ai souri, mais j'avoue que cette idée a trotté longuement dans ma tête, et quand j'ai une idée dans la tête...
Après réflexion, je me suis lancée dans l'élaboration de ce mélange lacté pour honorer le défi de mon fils.
Ces yaourts remplacent aisément des verrines lors d'une entrée et si vous aimez la fraîcheur du Boursin, vous adorerez le croquant des noix!



Préparation: 10 min
Cuisson et repos: 12 h
Réfrigération: 4 h


Pour 8 yaourts:

1 l de lait entier
1 dose de ferment (en pharmacie) ou 1 yaourt
125 g de boursin
16 cerneaux de noix
1 c à c de sel
3 c à s de lait entier en poudre


Verser la poudre dans un demi verre de lait (conservé à température ambiante). Mélanger jusqu'à dissolution complète et disparition des grumeaux éventuels. Couvrir le verre et laisser reposer 1 à 2 heures. En effet, le ferment lyophilisé a besoin de ce temps pour retrouver son activité maximum. Il est alors prêt à l'emploi comme un véritable ferment liquide. Vous pouvez éviter cette étape si vous utilisez un yaourt, il suffira de l'incorporer au mélange.
Saupoudrer le lait en poudre dans le lait restant et bien remuer.
Compléter avec le verre de lait réservé et mélanger à nouveau.
Dans un saladier, écraser le boursin. Ajouter petit à petit le lait sans cesser de remuer et saler.
Ecraser grossièrement les noix et les ajouter au mélange.
Remplir les yaourts et mettre en yaourtière (sans les couvercles) pour 10 heures.
Au bout de ce temps mettre au frais pour 4 heures. Juste avant de servir, couvrir de pralin.


Avis des Papilles:

Méline (6 ans 1/2) : "Hmm miam, c'est bon! Encore..."
Orane (8 ans) : "C'est bizarre de manger un yaourt au boursin..."


Repost 0
Published by PP&G - dans YAOURTS
commenter cet article
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 08:00
Me voici de retour pour une rentrée s'annonçant riche en nouveautés... J'espère que vous avez passé tous et toutes de très bonnes vacances et que vous avez profité de ces moments pour vous régaler et vous détendre...
Si vous suivez ce blog depuis quelques temps, vous avez pu voir que j'ai déménagé.  Qui dit nouvelle maison, ne dit pas forcément nouvelle cuisine...!  Une planche, deux trétaux, voici à quoi ressemble ma cuisine actuelle, alors, en attendant celle qui me donnera envie de dormir sur son plan de travail, je cuisine avec mes appareils accessibles (yaourtière, MAP,  micro-ondes...) pour régaler mes papilles.
Pour cette rentrée donc, je partage avec vous la recette d'un pain original et savoureux. Croyez-moi, pour celles et ceux qui ont du mal à se lever le matin, l'odeur de ce pain fait office de véritable réveil... c'est un délice... une tartine avec de la confiture et c'est une bonne journée qui commence!!




Préparation: 5 min
Cuisson, pétrissage et levage: 2 h
Matériel: MAP

Pour 1 gros pain:

280 ml de lait
100 ml de crème fraîche
1 oeuf
40 g de sucre
1 c à c de sel
40 g de beurre (coupé en dés)
7 c à s de cappuccino en poudre
500 g de farine
1 sachet de levure boulangère


Verser les ingrédients dans la cuve de la MAP en respectant l'ordre indiqué ci-dessus.
Régler le programme sur pain basique ou pain sucré. Laisser faire la MAP, elle s'occupe de tout, vous n'aurez plus qu'à déguster.

Vous pouvez couper des tartines et les congeler. Il suffit de les sortir au moment du petit déjeuner et de les mettre dans le grille-pain pour les savourer croquantes et fondantes.


Avis des Papilles:

Méline: "C'est bon maman le pain au cappuccino..."
Orane: "Hmmm maman c'est délicieux!"
   
   
   
Retrouvez le pas à pas sur120x60-lrdc-anim
Repost 0
Published by PP&G - dans BOULANGERIE
commenter cet article
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 08:00
De bons petits-beurre qui accompagneront agréablement une tasse de café pour une petite pause qui s'impose... Et oui, ce sont les vacances, mais pour moi c'est synonyme de déménagement, boulot, travaux et moult choses encore...
Je tenais à vous remercier d'être déjà aussi nombreux à venir me rendre visite sur ce blog encore si jeune. C'est toujours un plaisir de vous voir si curieux dès que mes papilles publient pour vos pupilles et votre groumandise.
Et puis surtout, merci pour ma petite Méline qui vous rassemble assidûment lorsqu'elle s'improvise cuisinière... Elle apprécie de découvrir vos commentaires de gourmands et c'est toujours avec un grand sourire qu'elle les lit.
C'est ainsi que je vous laisse savourer vos vacances, avec une recette de petits-beurre piquée ICI. Je n'ai rien changé à la recette puisqu'elle reste fidèle au goût du célèbre petit-beurre que nous avions dans nos cartables. Y goûter, c'est replonger dans nos souvenirs de cours de récré... un petit clin d'oeil pour attendre la rentrée!

Les recettes seront de retour dès le mois de septembre, pour ne rien rater, n'oubliez pas de vous abonner...


Préparation : 20 min
Cuisson: 15 min
Réfrigération: 3 h (une nuit idéalement)
 

Pour environ 50 biscuits:

200 g de beurre doux
115 g d’eau
10 g de jus d’orange
3 g de sel
200 g de sucre en poudre
500 g de farine
5 g de levure chimique
1 pincée de vanille en poudre



Pour personnaliser ses biscuits, et écire des messages perso, on peut demander l'aide de sa copine "Brigitte".

Porter à ébullition le beurre, l’eau, le sel, le sucre et le jus d’orange. Laisser refroidir en remuant de temps en temps pour ne pas que le beurre se fige en surface.
Dans un saladier, mélanger la farine, la levure et la poudre de vanille. Verser le beurre bien refroidi (qui doit avoir une consistance onctueuse).
Remuer doucement et s’arrêter lorsque le mélange est homogène. Laisser reposer au moins 3 heures (la nuit si possible) au réfrigérateur, couvert d’un linge.
Sortir une partie de la pâte du réfrigérateur et l’étaler à 3 mm environ (s’aider de deux règles).
A l’emporte-pièce, couper la pâte et disposer les biscuits sur la plaque de cuisson. Cuire à la couleur (environ 10 minutes th 6 /180°c). Recommencer autant de fois que nécessaire.
Laisser refroidir et conserver au sec.



Avis des Papilles:

Méline (6 ans 1/2): "Maman, j'adore tes petits gâteaux!"
Orane (8 ans): "C'est bon, en plus c'est rigolo, on peut écrire ce qu'on veut dessus!"
Le Papa: "Waouh! c'est impressionnant comme le goût est identique à celui du petit-beurre!!"

Repost 0
Published by PP&G - dans BISCUITS
commenter cet article
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 18:00
Le voici le mois de juin et ses fêtes de fin d'année, ses kermesses, sa préparation des vacances, ses goûters d'anniversaire, ses enfants fatigués et enervés... Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, le mois de juin a des allures de course contre la montre et mes nerfs sont mis à rude épreuve!
Pour pimenter le tout, M6 n'a pas trouvé mieux que de sortir la suite de "Desperate Housewives". LA série  qu'on n'a pas envie de rater... Je vous sens déjà fébriles ne sachant pas trop comment réussir à improviser ce moment de détente au milieu d'un planning déjà ultra chargé... Pourtant c'est LE moment de détente du mardi soir. Ca fait un an que vous l'attendiez, un an que vous avez ignoré les magazines télé qui en disaient trop sur les commérages  de LA série, un an que vous avez fermé les yeux devant les vitrines annonçant toutes les news de la saison à venir, manquant de peu de vous étendre lamentablement sur le trottoir, un an que vous avez baillonné les copines qui grâce au cable voulaient vous raconter la suite...  Vous avez tenu un an pour découvrir mardi soir les aventures de ces quatre femmes complètement déjantées mais tellement vraies... Alors pas question de râter ça!!
Pas d'inquiétude, j'ai pensé à vous, avec un petit dessert qui s'occupera de calmer et détendre les plus énervés des chérubins pour que vous profitiez au mieux de votre petite veillée!! Un dessert qui va les amener doucement vers le chemin des songes... A vous calme, sérénité, tranquilité et super
soirée avec Lynette et ses copines!!



Préparation: 20 min
Cuisson: 60 min
Réfrigération: 4 h

Pour 6 personnes:

3 sachets d'infusion Tilleul
2 sachets d'infusion Camomille
1 L de lait
60 g de sucre en poudre
3 jaunes d'oeufs
2 oeufs entiers
15 biscuis à la cuiller


Porter à ébullition le litre de lait, ôter la casserole du feu et laisser infuser les 5 sachets pendant 10 minutes à couvert.
Mixer les biscuits pour obtenir des miettes.
Dans un bol, fouetter à vitesse moyenne les jaunes d'oeufs, les oeufs entiers et le sucre pendant une minute.
Retirer les sachets de l'infusion en les pressant fortement et verser l'infusion sur les jaunes d'oeufs tout en fouettant. Laisser refroidir à température ambiante.
Préchauffer le four à 180 °C (th 6).
Dans une casserole, faire chauffer le sucre et le jus de citron jusqu'à obtenir un caramel.
Beurrer un moule, couler le caramel au fond  du moule, les miettes de biscuits puis verser délicatement l'appareil.
Mettre au four au bain marie pour 60 minutes. Une fois la cuisson terminée, sortir le plat, laisser refroidir et mettre au réfrigérateur pour au moins 4 heures.


Avis des Papilles:

Orane (8 ans 1/2) : "C'est très frais!"
Méline (7 ans ) : "Miam, c'est bon Maman!""
Le Papa: "Hm c'est bon et c'est très original comme goût!"

Repost 0
Published by PP&G - dans DESSERTS
commenter cet article
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 12:00
Aujourd'hui c'est avec un nouveau défi cuisine que je vous accueille. Pour celles et ceux qui ne savent pas de quoi il s'agit, un petit rappel ICI. C'est donc Nath du blog Les petits plats de Nath qui a bien voulu jouer le jeu en retour de son tag. Les trois recettes proposées par Nath étaient: La mousse de rhubarbe sur croquant de spéculoos et sous miroir de fraises - Le riz à la chinoise - Les bâtonnets de courgettes et carottes aux olives et au miel. J'ai choisi les bâtonnets de courgettes et carottes aux olives et au miel car l'association de ces légumes avec les saveurs de Nath me tentaient bien. Et puis il fallait bien une petite pause légumes avec tous ces petits plats sucrés que je vous propose depuis un moment...
Conclusion de ce défi: Une association très originale qui a beaucoup plu à table. La surprise en bouche fut fort agréable. C'est donc toujours avec plaisir que je réalise ces défis cuisine, qui me permettent de découvrir tous vos talents!



réparation: 10 min
Cuisson: 40 min

Pour 4 personnes:

5 carottes
2 courgettes
1 gousse d'ail
3 branches de thym
quelques feuilles de romarin
1 c à s de miel
2 c à s de crème fraîche
100 g d'olives noires vertes dénoyautées
Huile d'olive


Éplucher les carottes et les courgettes. Les couper en bâtonnets. Les faire revenir dans une large poêle dans de l'huile bien chaude.
Quand les légumes ont pris une jolie couleur, ajouter l'ail écrasé, le thym effeuillé, le romarin, un peu de sel et de poivre et 1/2 verre d'eau. Couvrir et laisser cuire à feu doux 30 min environ en surveillant de temps en temps et en rajoutant de l'eau si nécessaire.
Passé ce temps (lorsque l'eau est complètement évaporée), ajouter le miel, les olives et la crème fraîche. Laisser mijoter 10 min à feu très doux. Dresser sur le plat de service et déguster aussitôt.


Avis des Papilles:


Méline (7 ans) : "On sent beaucoup le miel..."
"
Orane (8 ans 1/2) : "C'est un peu particulier comme goût..."
Le Papa: "J'aime beaucoup l'association du sucré/salé, c'est très bon!""
Françoise: "Hmmm je trouve ça très bon, j'en reprendrais bien encore un peu."
Invitée
Moi: "Très sympa et très original, ça change des carottes et courgettes habituelles."

Repost 0
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 08:00
Méline rentre régulièrement de l'école avec des recettes à cuisiner. Idéal pour motiver l'envie de lecture de cette petite gourmande... Y'a pas à dire, elle sait y faire la maîtresse!
Ce soir là, je vois la petite frimousse toute souriante de ma fille chérie, qui s'approche de moi avec en main son cahier rouge et qui me dit très fièrement :
"- Moi, j'ai la recette de la quiche!!!
- Waouh!, la recette de la quiche!!! Y'a de quoi être fière ma puce!
- On peut faire une quiche ce soir, c'est moi qui la prépare?"
Si en plus de savoir lire, ma fille prend le relais côté cuisine, alors ça me va!
Une recette revisitée pour les enfants mais que les grands apprécieront tout autant!




Préparation: 10 min
Cuisson: 30 min


Pour 6 personnes:

1 pâte feuilletée
2 verres de lait
2 tranches de jambon
3 oeufs
1 petit sachet de gruyère rapé
Sel, poivre


Préchauffer le four à 200 °C (th 6-7).
Etaler la pâte dans un plat à tarte.
Dans un saladier, casser les oeufs, ajouter le lait, le sel et le poivre. Bien mélanger.
Couper le jambon en fines lamelles. Les poser au fond de la tarte. Disposer par dessus le fromage râpé.
Verser le mélange oeufs lait et enfourner pour 30 minutes.


Avis des Papilles:

Orane (8 ans et demi): "Elle est très bonne la recette de ta maîtresse Méline. Miam, miam."
Le papa: "Et ben, elle est très bonne cette recette, légère et fondante.
"
Moi: "hmmm elle est super fondante cette quiche!!! bravo Méline, c'est très très bon."

Repost 0
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 08:00
Un dessert dare-dare pour des journées qui ressemblent à un marathon des jeux olympiques... Malgré ces joyeux moments sportifs de la vie quotidienne, j'avais envie d'un dessert à la fois gourmand et fruité, mais pas trop long à préparer... C'est encore ma copine qui m'a donné l'idée: "Oh tu sais pas ce que je fais dès fois, et c'est super bon, pourtant c'est tout bête...!". Pas la peine d'en dire plus, j'étais déjà emballée par son idée. Des trucs super bons et tout bête, ça me parle tout de suite!! A la base, elle utilise des Spéculos, mais je n'en avais pas dans mes placards, alors j'ai utilisé ces bons vieux biscuits roses de Reims.
Les verrines se sont vidées à une allure défiant toutes les courses de 100 m de la planète...



Préparation: 5 min

Pour 4 personnes:

12 biscuits roses de Reims
150 g de fraises
6 c à s de fromage blanc
2 c à s de mascarpone
20 g de sucre en poudre
4 carrés de chocolat noir


Laver, équeuter et couper les fraises.
Ecraser grossièrement les biscuits. Les disposer au fond de chaque ramequin.
Mélanger le fromage blanc, le mascarpone et le sucre en poudre. Verser le mélange sur les biscuits.
Recouvrir de fraises.
Râper le chocolat et saupoudrer sur les desserts.
Prêt, feu, servez!


Avis des Papilles:

Méline (7 ans) : "Hm, j'adore les gâteaux roses!"
Orane (8 ans 1/2) : "Maman c'est super bon!"
Le Papa: "J'aime bien le croquant des biscuits avec les fraises
"

Repost 0
Published by PP&G - dans DESSERTS
commenter cet article