Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 08:00
- Maman, je m'ennuie...
- Qu'as tu envie de faire ma chérie?
- J'sais pas...
- Tu veux cuisiner?
- Oui!!!
- Regarde, Emma m'a prêtée un livre (Gourmandises so british de Stéphane GLACIER) avec des gâteaux anglais. Tu veux choisir une recette?
- oui, euh... celle-ci...
Voici donc les muffins, vedettes des breakfasts chez nos amis anglo-saxons, réalisés par Méline. Une gourmandise So British, avec un léger goût de pain d'épices!




Préparation: 15 min
Cuisson: 30 min


Pour 8 personnes:

100 g de beurre
75 g de vergeoise blonde
100 g de miel
2 oeufs
220 g de farine
1/2 sachet de levure chimique
1 c à c de cannelle en poudre


Dans un saladier, mélanger au fouet le beurre ramolli avec la vergeoise blonde et le miel légèrement tiède. Incorporer les oeufs et mélanger énergiquement pour obtenir un mélange bien lisse. Ajouter la farine tamisée avec la levure chimique et la cannelle.
Préparer les caissettes à muffins ou bien beurrer et fariner des moules à muffins. Verser la pâte à muffins dans les moules.
Faire cuire 30 minutes à 180 °C (th 6). A la sortie du four, démouler les muffins et les poser sur une grille pour les laisser refroidir.



Avis des Papilles:

Méline (6 ans 1/2) : "Je peux en garder pour le petit déjeuner demain matin?"
Orane (8 ans): "Maman, j'aime pas, il y a trop de cannelle..."
Sa soeur a été très généreuse dans le dosage de la cuillère à café!
Moi: "Hmm c'est bon et on sent un peu le goût du pain d'épices, bravo Méline!"
Le Papa: Absent

Repost 0
Published by PP&G - dans GOURMANDISES
commenter cet article
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 08:00
Je suis rentrée de vacances, avec dans mes valises, la yaourtière de Belle-Maman!!
Mon homme me vantait depuis quelques temps tous les mérites des yaourts de son enfance, alors le désir d'acquérir une yaourtière me trottait dans la tête. Quelle belle rencontre que cette yaourtière et moi!! J'ai beaucoup de mal à finir les yaourts en général car je suis très sensible au goût du lait. Mais là, j'avoue n'avoir eu aucune difficulté à terminer ce petit pot.
Bon, pour un premier essai, j'ai voulu faire une recette simple en suivant quelques conseils pêchés ça et là sur le net. La texture était ferme à la première cuillerée. Mais cette recette étant très peu sucrée, en ajoutant du sucre et en mélangeant le yaourt, ce dernier est devenu très liquide. Il demande donc à être plus ferme.
Je suis preneuse de toutes vos astuces fermeté pour réussir les yaourts!
Le goût n'en reste pas moins meilleur que ceux des supermarchés! Ce ne sera pas mon dernier yaourt maison et j'ai déjà quelques petites idées pour les prochains...



Préparation: 5 min
Cuisson et repos: 8 h
Réfrigération: 4 h


Pour 8 yaourts:

1 l de lait demi-écrémé
1 yaourt Yoplait à la vanille (pot en terre)
2 c à s de lait demi-écrémé en poudre
1 sachet de sucre vanillé


Battre le yaourt en ajoutant peu à peu le lait en poudre puis le lait et le sucre vanillé.
Verser le mélange dans les pots, les placer dans la yaourtière et lancer la cuisson. Ne pas soulever le couvercle de la yaourtière tant que la cuisson et le temps de repos de ne sont pas terminés (8 heures).
Au bout de ces 8 heures, placer les yaourts dans le réfrigérateur, couvercle fermé, pendant au moins 4 h (il paraît que les yaourts gagnent en fermeté après un séjour de 48 h dans le frigo, je n'ai pas eu la patience d'attendre...!).
Dégustez... à la paille ou à la cuillère suivant la fermeté de votre yaourt  !!



Avis des Papilles:

Méline (6 ans 1/2) : "Hmmm c'est succulent!"
Orane: "C'est trèèèèèès bon!! Mais un peu liquide..."
Eric: "Il est vachement bon!!
"

Repost 0
Published by PP&G - dans YAOURTS
commenter cet article
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 08:00
L'histoire commence avec un sachet de noix de coco rapée qui traîne dans les placards depuis quelques temps, et une envie de dessert frais... En regardant la recette, je vois que pour parfaire ce dessert il me faut des feuilles de gélatine!! Je n'aime pas du tout utiliser la gélatine en général et étant dépourvue d'agar agar, j'étais bien coincée... Mais voilà, ce dessert était toujours là, comme un leitmotiv, me disant continuellement "goûte-moi, goûte-moi!!!"... Mais alors comment palier au manque d'agar agar???
Je me suis souvenue qu'à mes premiers essais de macarons, pour une ganache à la framboise, j'avais utilisé du Vitpris... En réfléchissant il était vrai qu'à la cuisson, la ganache s'était rapidement liée... Je lis sur le paquet, c'est bien pour les confitures et gelées... aucune indication pour les crèmes! Bon allez, ce blog est là pour ça après tout... pas peur, je tente avec le Vitpris!!!
Pour le coulis, j'avoue que j'ai pris du tout fait, congelé, puisque la période des famboises n'a pas encore pointé le bout de son nez.
Voici donc un dessert frais et très légèrement acidulé qui mérite d'être goûté...



Préparation: 15 min
Repos: 2 h
Réfrigération: 3 h (une nuit idéalement)


Pour 8 personnes:

4 dl de lait de coco
100 g de noix de coco râpée séchée
500 g de fromage blanc en faisselle
100 g de sucre glace
10 g de Vitpris
1 blanc d'oeuf
300 g de coulis de framboises


A l'avance, laisser la faisselle égoutter au moins deux heures à température ambiante.
Mélanger le lait et la noix de coco râpée et laisser gonfler une heure à température ambiante.
Mélanger le fromage égoutté au mélange lait coco, ajouter le sucre. Battre le blanc d'oeuf en neige et le mêler doucement au mélange.
Faire fondre le Vitpris au micro ondes, dans 2 cuillères à soupe d'eau. Le verser dans le mélange en fouettant.
Tapisser le fond d'un moule de film plastique en le faisant déborder (si vous souhaitez des portions individuelles, utilisez des petits ramequins). Y verser la préparation et lisser la surface. Rabattre le film par dessus.
Faire prendre au moins 3 heures au réfrigérateur (une nuit idéalement).
Ouvrir le film, retourner pour démouler et décoller le film. Ajouter un coulis de framboise, décorer d'une framboise et d'une feuille de menthe.



Avis des Papilles:

Méline (6 ans 1/2): "C'est bon maman!"
Orane (8 ans): Ne se prononce pas, n'a pas voulu goûter...
Le Papa: "C'est mon premier dessert avec la faisselle et je trouve ça très bon!"

Repost 0
Published by PP&G - dans DESSERTS
commenter cet article
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 08:00
Q'une seule chose à dire sur cette recette: il FAUT l'essayer!!
C'est un voyage au pays des sens et des saveurs... Une recette facile, qui plonge nos papilles dans une sauce pleine d'épices, de sucré salé et de fondant... A tester AB-SO-LU-MENT lorsque vous avez des invités affamés!!!
Important: Ne prévoyez-pas d'en avoir pour le lendemain, il ne vous restera rien...


Préparation: 20 min
Cuisson: 1 h 20


Pour 5 personnes:

1 poulet de 1,5 kg
6 grosses échalotes
6 dl de lait de coco
1 tablette de bouillon de poule
1 c à café de grains de poivre blanc
3 c à s de sauce soja
2 feuilles de laurier
1 bâton de cannelle
3 clous de girofle
1/4 de c à c de muscade
1 c à s de vinaigre de vin
1 c à soupe d'huile d'olive
1 c à c rase de gros sel


Chauffer 1 l d'eau et le bouillon de poule en tablette dans une cocotte à la taille du poulet. Au premier bouillon, baisser le feu et ajouter le poivre concassé, la sauce soja, le laurier, la cannelle, les clous de girofle, la muscade, le vinaigre et le gros sel. Laisser frémir 5 minutes.
Ajouter le lait de coco puis le poulet. Porter à ébullition, baisser aussitôt le feu. Laisser cuire 1 h 15 à tout petits bouillons sans couvrir et en retournant plusierus fois le poulet qui n'est pas complètement immergé.
Durant ce temps, emincer les échalotes. Les faire fondre dans l'huile à feu doux avec 1 pincée de sel, en remuant.
Oter le poulet, laisser la sauce bouillir à feu vif pour en faire évaporer un bon tiers. Ajouter les échalotes et laisser frémir encore un peu. Pendant ce temps, découper et ôter la peau du poulet et le garder au chaud dans un plat sous une feuille d'alu. Verser la sauce sur le plat.

Dégustez chaud avec un riz sauvage cuit façon pilaf.



Avis des Papilles:

Méline (6 ans 1/2): "Hmm c'est bon, je peux avoir encore de la sauce?"
Orane (8 ans): "C'est très bon et fondant maman!"
Le Papa: "C'est délicieux ma chérie!!"
   
   
   
Retrouvez le pas à pas sur
120x60-lrdc-anim
Repost 0
Published by PP&G - dans PLATS
commenter cet article
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 08:00
Vous avez l'honneur d'assister à ma grande première en matière de Ricotta!
Je vous entends déjà: "Quoi, elle n'a jamais cuisiné de la ricotta??? oh la honte!!! et elle se permet de faire un blog de cuisine!! elle est gonflée!!" Je l'ai précisé, je ne suis pas une experte... Je suis une débutante en pleine découverte!!
Comment la ricotta a t-elle donc fait son entrée dans ma cuisine? Oserai-je vous le raconter?
Il m'arrive régulièrement de demander à mon amie experte en art culinaire: "Qu'est ce que tu manges ce soir toi? moi je ne sais pas, il ne me reste plus que "ça" dans mon frigo!". Et régulièrement je l'entends me répondre: "Tu as de la ricotta?". Ma réponse a toujours été "non", mais sur un ton des plus naturels, en essayant de cacher toujours cet air de "mais qu'est ce que c'est? pourquoi elle me demande toujours si j'ai de la ricotta? qu'est-ce qu'elle veut que je fasse avec de la ricotta?".
Alors las de cette ignorance, je file sur le net, j'ouvre mes bouquins de cuisine et je pars à la recherche d'une recette, qui comporterait cet aliment qui apparemment serait à même de me sauver bien des soirs... La gagnante est cette tarte trouvée dans une de mes fiches. Le jour des courses, je n'oublie pas de mettre la fameuse ricotta dans mon caddie, et le soir même, j'entre en action.
C'est une jolie rencontre que mes papilles ont eu avec ce fromage! Ce ne sera donc pas la dernière fois que j'aurai de la ricotta dans mon frigo!



Préparation: 10 min
Cuisson: 40 - 45 min
   

Pour 4 personnes:

250g de ricotta
2 c à c d'eau de fleur d'oranger
3 oeufs
75 g de sucre
beurre (pour le moule)


Préchauffer le four th 6-7 (195 °C). Beurrer un moule à tarte d'environ 20 cm de diamètre.
Ecraser la ricotta à la fourchette. Battre les oeufs. Ajouter peu à peu les oeufs dans la ricotta en battant à la fourchette. Ajouter le sucre et l'eau de fleur d'oranger, toujours en battant jusqu'à ce que la crème devienne lisse. Verser dans le moule.
Enfourner 40-45 minutes: la tarte est cuite dès que la pointe d'un couteau enfoncée à coeur ressort sèche. Laisser refroidir.

Vous pouvez déguster cette tarte à température ambiante, mais après un petit séjour dans le réfrigérateur, elle s'avère être encore plus délicieuse!


Avis des Papilles:

Méline (6 ans 1/2): "Hmmm, je te donne 99/99...!!!"
Orane (8 ans): Ne se prononce pas, n'a pas voulu goûter.
Orane n'est toujours pas gâteaux!

Le Papa: "Ca n'a pas la texture à laquelle je m'attendais en la voyant... c'est très très bon!"
   
   
   
Retrouvez le pas à pas sur120x60-lrdc-anim
Repost 0
Published by PP&G - dans DESSERTS
commenter cet article
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 08:00
C'est un grand OUF de soulagement!! Je viens tout juste de récupérer internet et c'est un vrai bonheur! On ne se rend pas toujours compte, combien on est attaché, lié, ligoté, dépendant de ce truc qui nous uni au webmonde...
Allez, pour fêter ça, une petite entrée que j'avais sous le coude.
Les asperges se font de plus en plus belles sur les étals  des marchés, alors une envie de velouté a chatouillé mes papilles. Pour l'accompagner, j'avais envie de croquant et j'ai donc trouvé cette idée grâce à cette recette.
Très faciles à réaliser, ces croustillants peuvent être garnis à toutes les sauces...




Préparation: 20 min
Cuisson: 30 min

Pour 4 personnes:

600 g d'asperges lavées et pelées
1 grosse pomme de terre
1 oignon
5 c à s de crème fraîche épaisse
2 feuilles de brick
2 tranches de saumon fumé
persil
1 pincée de paprika
beurre
sel
poivre


Préparer les bricks:

Préchauffer le four th 6/7 (200°C).
Beurrer les cônes et les feuilles de brick. Découper les feuilles de brick en deux et les rouler autour des cônes sans serrer. Mettre au four et faire cuire pendant environ 10 minutes (surveiller la couleur). Laisser refroidir avant de démouler.

Préparer le velouté:

Faire bouillir la pomme de terre, l'oignon et les asperges dans 2 verres d'eau salée. Mixer le tout , ajouter de l'eau si nécessaire (suivant l'épaisseur souhaitée) et passer au chinois. Continuer à chauffer sur feu doux. Ajouter le paprika et une cuillère de crème. Mélanger.

Avant de servir:


(Ne pas garnir à l'avance ni mettre au frais, de peur de voir les cônes perdre tout leur croquant).
Garnir les cônes de saumon fumé et de crème fraîche. Saupoudrer de persil.
Servir le velouté accompagné des croustillants de saumon.


Avis des Papilles:

Méline (6 ans 1/2): "Je n'aime pas la soupe mais le saumon est très très bon!"
Orane (8 ans): "Je n'aime pas beaucoup la soupe, mais j'adore le truc au saumon! "
Le Papa: "Hmmm c'est très bon ma chérie!"

Repost 0
Published by PP&G - dans ENTREES
commenter cet article
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 08:00
Pour commencer, je pensais faire des crevettes au curry, mais en cherchant mes épices, je suis tombée (sans me faire mal, rassurez-vous!) sur le safran. Après mûre (mais courte) réflexion, j'ai remplacé la poudre du départ par l'épice rouge si prisée. Par la suite, c'est en cherchant la crème fraîche qui avait désertée mon réfrigérateur, que je me suis rabattue sur le lait de coco qui trônait dans la réserve.
Quant au vin blanc, c'est en demandant de l'aide à mon mari,
pour surveiller l'oignon et l'ail pendant que je décortiquais les crevettes, qu'il m'a suggéré de l'ajouter.
- Ah? Du vin blanc? Tu crois? Bon, allons-y!
Je partage donc avec vous cette recette rapide et facile, mais qui en jette! Parfait pour les jours de flemme!



Préparation: 10 min
Cuisson: 15 min


Pour 4 personnes:

600 g de crevettes
250 ml de lait de coco
1 oignon
1 ail
1/2 c à c de safran
1 c à s de vin blanc
sel
poivre


Eplucher l'oignon et l'ail. Les écraser et  les faire fondre dans la poêle. Ajouter le vin blanc. Laisser suer.
Pendant ce temps, décortiquer les crevettes et les ajouter à la préparation. Saupoudrer de safran (attention, ne pas en mettre trop, l'épice à forte dose est rapidement écoeurante). Laisser cuire 1 minute.
Ajouter le lait de coco. Laisser mijoter quelques minutes sans faire bouillir. Saler et poivrer.

Servir avec du riz parfumé.


Avis des Papilles:

Méline (6 ans 1/2): "C'EST EXCELLENT!!"
Orane (8 ans): "Hm c'est délicieux et fondant!"
Le Papa: "C'est bon et subtil...!"
   
   
   
Retrouvez le pas à pas sur120x60-lrdc-anim
Repost 0
Published by PP&G - dans PLATS
commenter cet article
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 08:00
C'est en promenant ma curiosité sur le net que je suis tombée sur cette recette. La baguette façon sucrée, c'est tentant!
Pour savourer ces douceurs, il faut remercier Charmela et ses gourmandises.
J'avoue que ce sont les images de ces pains longs, moelleux et dorés qui ont avant tout attisés mes papilles... Je n'ai rien modifié à la recette si ce n'est la quantité de sel que j'ai diminué et le jaune d'oeuf, que j'ai remplacé par du lait,  pour colorer la pâte.
Mes grignes sont nettement moins jolies que celles de Charmela, mais le goût de ces baguettes est à faire pâlir de jalousie mon boulanger...!




Préparation : 2 h (mais la MAP fait beaucoup!!)
Cuisson: 20 min
 

Pour 3 baguettes:

30 cl de lait
500 g de farine
1 c à c de sel
1 sachet de levure du boulanger
60 g de beurre
20 g de sucre



Verser la farine et le lait dans la cuve de la MAP. Ajouter d'un côté le sel, de l'autre la levure, au milieu le sucre et par dessus tout ça, le beurre coupé en dés.
Régler le programme sur pain basique ou pâte seule suivant le modèle de votre machine. Laisser faire les temps de pétrissage et de levage.
Retirer la pâte quand le programme est terminé (pour le programme pâte seule) ou avant cuisson (pour le programme pain basique, environ 1h30) et la dégazer (écraser la pâte à la main, la replier en 2 et recommencer 4 fois en changeant de sens pour la plier).
Diviser la pâte en 3 morceaux égaux et former les baguettes. Faire les grignes  (découpes faites à l'aide d'un rasoir, d'un cutter ou d'un couteau bien aiguisé sur la pâte) avant la deuxième levée, badigeonner de lait et laisser reposer 30 minutes à couvert sous un torchon propre.
Faire préchauffer le four th 6 (180 °C) et faire cuire 20 minutes.

A déguster pour le goûter, pour le petit déjeuner, ou juste par gourmandise...




Avis des Papilles:

Méline (6 ans 1/2): "Hmmm c'est délicieux...!"
Orane (8 ans): "Il va en rester encore, maman, pour le petit dèj demain?"
Le Papa: "J'adore, c'est super bon!"

Repost 0
Published by PP&G - dans BOULANGERIE
commenter cet article
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 08:00
Je suis dans une période Tiramisu... matin, midi, soir... ça doit être l'effet mascarpone! On en mange une fois et on a du mal à s'en défaire (pour ma part!). Du coup mari et enfants ont le droit à des desserts fondants et onctueux... Un délice pour la gourmandise, moins pour la ligne... mais c'est si bon!
Aujourd'hui ce sera donc le Tiramisu dans toute sa simplicité...



Préparation: 15 min
Réfrigération: 2 h (une nuit entière idéalement)
 

Pour 6 personnes:

500 g de mascarpone
24 biscuits à la cuillère
100 g de sucre
6 oeufs
25 cl de café fort
3 c à s de marsala
50 g de chocolat noir dessert
1 pincée de sel


Vous pouvez, soit faire ce dessert dans des moules séparés, soit le réaliser dans un grand plat. Sachez que l'opération du démoulage est très périlleuse et vous risquez de voir votre dessert s'affaisser, s'il n'est pas assez ferme. Je ne saurais donc trop vous conseiller de le réaliser dans de petits ramequins ou bien dans un  joli plat, que vous servirez directement à table...

Séparer les blancs d'oeufs des jaunes. A ces derniers, ajouter le sucre et le mascarpone et battre jusqu'à obtenir une crème blanchie. Ajouter le marsala.
Monter les blancs en neige très ferme avec le sel. Les incorporer délicatement à la préparation au mascarpone. Garder au frais.
Tremper les biscuits à la cuillère dans le café et garnir le fond du (ou des) moule(s) à fond amovible. Verser une couche de crème jusqu'à la moitié du (des) moule(s). Recouvrir d'une couche de biscuits puis répartit le reste de crème au mascarpone.
Réserver au frais pendant au moins 2h.

Au moment de servir démouler et raper le chocolat sur le dessert. Dégustez!




Avis des Papilles:

Méline (6 ans 1/2): "Maman, je te donne 10/10"
Orane (8 ans): "Désolé, mais je n'aime pas le café"
Le Papa: "D'habitude je n'aime pas le Tiramisu, mais là j'adore!!!"
(Je ne sais pas comment je dois le prendre..., mon dessert est-il un véritable Tiramisu ou bien suis-je devenue une prodige???)


Repost 0
Published by PP&G - dans DESSERTS
commenter cet article
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 00:00
Le saumon offre de nombreuses possibilités culinaires et reste l'un de mes plats favoris! Alors ce midi, Mr Saumon est sorti de mon réfrigérateur, a sauté dans le mixeur, bondi dans la poêle et s'est retrouvé ainsi couché dans mon assiette!
Voici une recette de galettes de saumon d'un de mes magazines féminin, légèrement modifiée pour que le goût du poisson soit plus prononcé.



Préparation: 15 min
Repos: 20 min
Cuisson: 30 min
 

Pour 4 personnes:

400 g de saumon
100 g de saumon fumé
2 jaunes d'oeufs
3 pommes de terre
Ciboulette
2 c à s de farine
Huile d'olive
Sel
Poivre

Pour la garniture:
salade, concombre, oignon rouge, noix, sauce vinaigrette.


Faire cuire les pommes de terre et les réduire en purée.
Passer le saumon frais et le saumon fumé au mixeur. Ajouter les jaunes d'oeufs et la ciboulette finement hachée. Saler et poivrer.
Mélanger et pétrir la pâte ainsi obtenue. Former des petites galettes. Saupoudrer de farine et laisser reposer 20 minutes.
Faire cuire les galettes à la poêle avec un peu d'huile d'olive jusqu'à ce qu'elles soient legèrement dorées.

Servir avec une salade verte accompagnée de rondelles de concombre, de rondelles d'oignon rouge et de noix.


Avis des Papilles:

Méline (6 ans 1/2): "Je te donne 7/10 maman!"
Orane (8ans): "C'est bon mais je n'en veux qu'un"
Le Papa: "On sent vachement le mariage saumon / pommes de terre"

Repost 0
Published by PP&G - dans ENTREES
commenter cet article